Qualité et hygiène

LA CERTIFICATION

Le CMPR « Maurice GANTCHOULA » est certifié V2014 sans réserve (niveau B) par la Haute Autorité de Santé.

La certification des établissements de santé est une procédure d’évaluation externe, indépendante de l’établissement de santé et de ses organismes de tutelle, effectuée par des professionnels de santé, concernant l’ensemble de son fonctionnement et de ses pratiques. Elle apprécie non seulement le système de management de la qualité, mais également des aspects spécifiques de l’organisation des soins et les démarches d’Évaluation des Pratiques Professionnelles (EPP). Le rapport complet est disponible sur le site internet de la Haute Autorité de Santé (www.has-santé.fr).

Les indicateurs sur la qualité du dossier des patients hospitalisés

PROJETS DE SOINS, PROJET DE VIE EN SSR :

Dossier conforme : 96 % (Moyenne régionale : 83 % – Moyenne nationale : 84%)

DOCUMENT DE SORTIE DE SSR :

Dossier conforme : 54 % (Moyenne régionale : 64 % – Moyenne nationale : 69 %)

DEPISTAGE DES TROUBLES NUTRITIONNELS :

Dossier conforme : 50 % (Moyenne régionale : 83 % – Moyenne nationale : 82 %)

 

 

 

LE COMITE DE LUTTE CONTRE LA DOULEUR (CLUD)

Les responsabilités du CLUD sont :

  • de proposer, pour améliorer la prise en charge de la douleur, les orientations les mieux adaptées à la situation locale ; elles doivent figurer dans le projet d’établissement ;
  • de coordonner au niveau de l’ensemble des services toute action visant à mieux organiser la prise en charge de la douleur quels qu’en soient le type, l’origine, et le contexte ;
  • d’aider au développement de la formation continue des personnels médicaux et paramédicaux de l’établissement ;
  • de susciter le développement de plans d’amélioration de la qualité pour l’évaluation et le traitement de la douleur.

LE COMITE DE LIAISON ALIMENTATION ET NUTRITION (CLAN)

Le CLAN est une structure consultative participant par ses avis ou propositions à l’amélioration de la prise en charge nutritionnelle des malades et de la qualité de la prestation restauration.

La nutrition est un soin qui doit faire l’objet d’une organisation et de règles spécifiques. Il s’agit d’adapter le soutien au risque nutritionnel en se basant sur des recommandations d’apports nutritionnels et sur une organisation des soins en nutrition.

La diététicienne supervise l’élaboration des menus et intervient, sur prescription médicale pour un suivi personnalisé.

 

LE COMITE DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES (CLIN)

Une infection nosocomiale est une infection provoquée par un acte de soins ou un séjour hospitalier. Le CMPR de Pionsat dispose d’un Comité de lutte contre les infections nosocomiales dont le but est l’amélioration continue des pratiques professionnelles. Ainsi, il élabore annuellement un programme destiné à renforcer les dispositifs de lutte contre ces affections.

L’organisation et les actions de lutte contre les infections nosocomiales sont appréciées à partir d’indicateurs officiels dont les résultats sont rendus publiques annuellement.

Qu’est-ce qu’une infection nosocomiale?

Une infection nosocomiale est une infection qui se contracte au cours d’un séjour dans un établissement de soins. Elle peut être directement lié aux soins (par exemple pose de sonde vésicale) ou indirectement (germes de l’environnement). Toutes les infections nosocomiales ne sont pas évitables et n’ont pas la même gravité.

Les infections nosocomiales sont provoquées par des micro-organismes hébergés par le patient, le personnel, le matériel ou l’environnement. Certains micro-organismes, peu pathogènes dans les conditions normales, peuvent le devenir chez les patients fragiles.

Notre politique de lutte contre les infections nosocomiales 

Pour lutter contre les infections nosocomiales ; désormais appelées « infections associées aux soins », le CMPR APAJH de Pionsat est doté conformément à la législation en vigueur d’un Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN) et d’une Equipe Opérationnelle d’Hygiène (EOH).

Le comité de lutte contre les infections nosocomiales est constitué de l’équipe opérationnelle d’hygiène, de membres de la direction, de médecins, infirmières, aides-soignants ainsi qu’un représentant des usagers.

Ce comité se réunit au moins 3 fois par an et un représentant des usagers assiste avec voix consultative à la séance au cours de laquelle sont discutés le rapport d’activité et le programme annuel des actions.

Les principales actions du comité sont :

  • Prévention des infections nosocomiales notamment par la rédaction de procédures et de recommandations.
  • Surveillance des infections nosocomiales et de l’environnement.
  • Formation et information de l’ensemble des professionnels en matière d’hygiène et de lutte contre les IN.
  • Evaluation périodique des actions de lutte contre les IN servant à mettre en place les actions correctives et à élaborer les futurs programmes d’actions.

L’équipe opérationnelle d’hygiène est constituée d’une infirmière hygiéniste. Elle met en œuvre le programme d’action élaboré par le CLIN, facilite la mise en œuvre des actions de prévention et de surveillance nosocomiale, à travers leur participation à :

– la diffusion des informations (présentation des nouvelles recommandations, sur les dispositifs médicaux, produits et matériels.)

– l’organisation du classeur hygiène

– la surveillance (aide au recueil des données, participation au retour d’informations…) et au signalement d’événements inhabituels ou sévères,

– l’évaluation des pratiques et des moyens (faisabilité des recommandations préconisées, essai de nouveaux dispositifs médicaux, produits, matériels et techniques…).

Nos indicateurs de lutte contre les Infections Nosocomiales

ICALIN.2 (Indicateurs composite des activités de lutte contre les infections nosocomiales): A

ICSHA.2 (indicateur de volume de produits hydro-alcooliques consommé) : A

 

 

menu